5 montres que je regrette d’avoir achetées

Je ne suis pas du genre à regretter et j’achète rarement une montre sur un coup de tête. Mais quand on habite en pleine pampa, les distributeurs officiels sont rares, voir inexistants et l’achat en ligne est l’option la plus facile.

En dépit des nombreuses recherches et comparaisons que j’effectue avant d’acheter un garde temps, il m’est arrivé à quelques reprises d’être déçu de mon achat. Cette déception s’explique par plusieurs raisons: manque de qualité, manque de fiabilité, trop de marketing qui finalement dessert la montre ou vend du rêve, …

Rien de dramatique. Mais c’est toujours décevant quand on déballe une montre attendue plusieurs mois et que la magie n’opère pas. Parfois les étoiles sont alignées et on tombe sur de véritables pépites. Et certaines fois c’est l’inverse et on ne peut que regretter son achat.

Dans cet article je vous présente 5 montres dont j’ai été déçu ou lassé. Aucune montre d’entrée de gamme ne sera présentée car il est difficile de critiquer négativement une montre achetée quelques euros. Evidemment mes critères de jugement sont purement personnels et souvent l’esthétique et la qualité étaient au rendez-vous. Mais un détail clochait et gâchait mon plaisir de porté. Et vous, avez vous été déçus par une montre ?

Vidéo

Hamilton Khaki Field

hamilton khaki field mechanical
hamilton khaki field mechanical

La maison horlogère Hamilton propose des montres d’entrée et de milieu de gamme. Par exemple la Hamilton Ventura ou bien les gammes de montres d’aviateur Khaki Field sont connues et appréciées.

Le rapport qualité prix est excellent et Hamilton propose une montre fine à remontage manuelle: la Hamilton Khaki Field Mechanical. Esthétiquement cette montre est réussie mais un détail m’a chagriné: la longueur des cornes qui ne permet pas de remplacer le bracelet nato fourni avec la origine.

Le remplacement de bracelet est une opération simple. Mais les cornes sont tellement longues qu’un jour se crée entre le boitier et le bracelet. Pas esthétique, j’ai focalisé dessus jusqu’à ne plus porter la montre 🙁

Cliquez ici pour acheter une Hamilton Khaki Field au meilleur prix

Tudor Black Bay

tudor black bay
tudor black bay

Il y a quelques mois je vous présentais ma Tudor Black Bay Smiley Dial. Evidemment Tudor, et plus spécialement ses gammes Black Bay, jouissent d’une excellente réputation et les montres Tudor sont recherchées par les passionnés.

D’un point de vue strictement qualitatif, il n’y a rien à redire. Les montres Tudor sont Swiss Made et bien manufacturées. Aucun défaut apparent, que ce soit sur la montre ou sur son packaging. Les Tudor Black Bay ont le vent en poupe. Notamment avec la version gilt Tudor BB58 qui a su redonner un peu de fraicheur à la marque.

Mais j’ai beaucoup de mal a comprendre cet engouement général et plusieurs détails me chagrinent: épaisseur des modèles, bracelet avec faux rivets, aiguilles Snowflake grossières, parenté avec Rolex, …

Cliquez ici pour acheter une Tudor Black Bay au meilleur prix

Montre Rolex Milgauss

rolex milgauss
rolex milgauss

Première montre Rolex qui finalement m’a lassé, la Rolex Milgauss est pourtant une montre ultra qualitative et lisible. Comme pour tous les modèles Rolex, cette montre automatique est recherchée et désormais il n’est plus si simple d’en trouver une au prix public.

Toutefois cette montre est trop décalée pour moi. Il est indéniable que la Rolex Milgauss mixe élégance et modernité mais visuellement des détails me dérangent: trop de lecture sur le cadran, 4 couleurs distinctes visibles, trotteuse aux formes excentriques, …

Pour tout dire cette montre est passée rapidement sur mon poignet. Et ce n’est pas la mention Rolex sur le cadran qui a réussi à me convaincre. Il y a tout de même quelque chose d’étrange avec cette Rolex Milgauss. A chaque fois que je la vois en photo ou au poignet de quelqu’un je ne peux pas m’empêcher d’être sous le charme.

Malheureusement une fois à mon poignet la magie n’opère pas 🙁 Dans ces formes de carrures type Explorer, j’ai fini par opté pour une Rolex AirKing 116900, plus sobre.

Montre IWC Big Pilot

iwc big pilot 47mm
iwc big pilot 47mm

J’adore les montres de pilotes et les Flieger. Dans cette niche des montres d’aviateur, deux marquent sortent du lot: Breitling et IWC. Les montres IWC Big Pilot sont simples, lisibles et dépourvus d’annotations inutiles.

Une fois la pilule tarifaire avalée, l’épaisseur de 16 mm pour une simple montre 3 aiguilles a fini par me lasser. Pourquoi avoir fait un hamburger ? Cette montre de 47 mm de diamètre est déjà suffisamment voyante non ? Et j’avais justement été séduit par le fait de pouvoir porté une montre IWC Big Pilot avec une chemise, look casual par excellence. Sauf qu’avec 16mm d’épaisseur, il est juste impossible de la porter avec une chemise…

Je comprends le choix du diamètre imposant lié à l’héritage de la marque IWC. Les montres de pilotes d’époque arboraient des diamètres pouvant dépasser les 50mm. Mais cette version IWC Big Pilot bodybuildée n’est pas agréable sur mon humble poignet de 17,5cm.

Après plusieurs mois à la porter quotidiennement j’en suis venu à me demander ce que cette montre avait de plus qu’une montre flieger allemande Archimède, Stowa ou Laco. En effet ces montres de pilotes sont plus fines et peuvent être disponibles avec un calibre à remontage manuel. Une vraie pilote quoi !

Rolex Cosmograph Daytona OysterFlex

rolex cosmograph everose
rolex cosmograph everose

Le chronographe Rolex Cosmograph Daytona est le graal horloger de beaucoup de passionnés, moi y compris. Décliné dans de nombreuses version de cadrans et matériaux, cette montre Rolex est fine (environ 12 mm d’épaisseur), sport et chic à la fois.

Plusieurs références de cette Rolex Daytona me séduisent. Même s’il est vrai que ce chronographe est loin d’être le plus lisible et le pratique à utiliser (poussoirs vissés). Quoi qu’il en soit j’ai fini par céder à la tentation avec une version montée sur OysterFlex. Et là, c’est le drame !!!

Possédant une Rolex Daytona Zenith je savais que cette Rolex Daytona se pose magnifiquement bien sur le poignet, lui assurant présence et élégance. La version sur Rolex OysterFlex se veut plus sportive, plus jeune. Sur tous les forums et groupes de passionnés, ce type de bracelet est encensé.

Mais une fois au poignet le bracelet est lâche, chose que je ne supporte pas. Retour chez un AD qui me commande la taille de bracelet inférieure. Mais ce dernier est désormais trop petit et comprime trop la montre sur le poignet. Du coup j’ai été obligé de mixer 2 tailles de bracelets. Pourtant la boucle n’est pas pour autant centrée…

Finalement j’ai passé la Rolex Daytona Cosmograph sur un bracelet en cuir noir, mais le plaisir n’est pas le même et une part de déception subsiste 🙁

Une réflexion sur “5 montres que je regrette d’avoir achetées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.